Nous avons tous un réseau professionnel à qui demander de l’aide pour retrouver un emploi. Mais au lieu de nous répondre avec des propositions d’emploi extraordinaires, nos contacts nous disent seulement « je vais voir ce que je peux faire ». Alors, nous répondons simplement « merci », car nous ne savons pas quoi dire en retour.

Ce n’est pas très efficace. Il existe d’autres façons pour que nos contacts nous aident, même s’ils ne peuvent pas nous décrocher un entretien dans leur entreprise. Nous devons seulement savoir quoi leur demander. Essayons une de ces cinq questions :

1 – À l’ami qui à l’œil aiguisé : « Peux-tu relire et corriger mon CV ? »

Nous avons tellement retravaillé notre CV que nous le connaissons par cœur. C’est une bonne chose, excepté lorsque vient le temps de la dernière vérification. Car si nous avons oublié des fautes d’orthographe lors de sa rédaction, il y a des chances pour que nous ne les trouvions pas avant de candidater.

Éliminer les erreurs de son CV est une étape primordiale pour obtenir des entretiens. En effet, énormément de postes requièrent un sens du détail, alors envoyer un CV sans faute, est un bon moyen de montrer que nous possédons cette compétence.

2 – À la personne qui occupe le poste de nos rêves : « Ai-je mis l’accent sur les bonnes expériences ? »

Les cultures d’entreprise varient, autant que les compétences requises pour un poste donné. Si notre contact travaille dans l’entreprise que nous ciblons, ou dans le secteur que nous visons, demandons-lui des informations précises. Il est conseillé de lui demander son avis sur la façon dont nous avons décrit nos compétences en utilisant ces quatre questions :

– « Comment réagiriez-vous à quelqu’un qui prétend avoir ces compétences ? »

– « Avez-vous relevé un point que vous n’avez pas compris ? »

– « Pensez-vous à de meilleurs mots que ceux que j’ai utilisés ? »

– « Avez-vous remarqué des mauvais et des bons points ? »

Les descriptions d’emplois sont souvent interminables, donc nous devons choisir quelle qualification nous allons décrire en détails. Basé sur le retour de notre contact, nous serons sûrs de mettre en évidence les bonnes choses, qui nous aideront à avoir la meilleure candidature possible.

3 – À la personne qui connaît tout le monde : « Peux-tu me présenter à tes contacts ? »

Demander à nos contacts professionnels si leur entreprise embauche est un premier pas. Mais nous pouvons, et devons, aller un peu plus loin et leur demander s’ils connaissent des personnes qui peuvent nous aider. Cela transforme immédiatement une opportunité en plusieurs opportunités, car nous profitions de leurs réseaux.

Nous pouvons utiliser l’exemple suivant :

« Salut Alex, comme je l’ai mentionné précédemment, je pense m’orienter vers un poste de développeur web. J’ai noté que tu connais Mr Martin, pourrais-tu me le présenter ? Je pense que [donner les raisons de cette rencontre]. Merci beaucoup. »

Il est possible de remplacer la dernière phrase par « Je souhaiterais en apprendre plus à propos de l’entreprise ou du poste » ou alors « J’aimerais beaucoup discuter avec quelqu’un qui travaille au même poste ».

4 – À celui qui a déjà changé de carrière : « Comment as-tu réalisé ce changement ? »

Si nous souhaitons changer d’entreprise, il peut être utile te discuter avec quelqu’un qui l’a déjà fait. Écouter quelqu’un qui a réussi, peut nous aider dans les moments où nous sommes incertains. Apprendre ce qui l’a aidé à connaître le succès (où ce qu’il ferait différemment aujourd’hui), peut nous éviter de faire les erreurs fréquentes.

Cherchons des personnes qui ont une carrière similaire à la notre. Par exemple, connaissons-nous quelqu’un qui est passé du commerce en B to C au commerce en B to B ? Si la réponse est non, retournons à la question 3 et regardons dans notre réseau si quelqu’un connaît une personne qui pourrait partager son expérience avec nous.

Il faut beaucoup de courage pour contacter quelqu’un et lui demander de l’aide. Par conséquent, on peut se sentir nerveux à poser une question encore plus pointilleuse, de peur de paraître présomptueux.

En réalité, être précis montre que nous avons déjà avancé dans notre recherche. Alors, allons-y et posons les questions qui nous aideront à avancer dans notre recherche.

Une aide apportée par notre réseau professionnel associé à un outplacement nous donne toutes les chances de retrouver un emploi dans les plus brefs délais.

5 – Outplacement: « As-tu déjà songé à solliciter les services d’une agence d’aide et d’accompagnement de la recherche d’emploi comme Groupe Socialia, www.groupesocialia.net, par Exemple, que gagne un chercheur d’emploi à travailler avec une agence qui prend en charge sa recherche d’emploi jusqu’au succès?

Les agences de OutPlacement, et aide à la recherche d’emploi (a ne pas confondre avec les agences de placement ou les sites internets boites aux lettres pour emploi) sont le moyens le plus efficace connu à ce jour pour obtenir un nouvel emploi basé sur ses compétences, elles offrent un service complet de prise en charge au chercheur d’emploi talentueux qui lui permet de bénéficier de :

La sérénité et la discrétion:

L’intervention d’un intermédiaire prenant en charge votre recherche d’un nouvel emploi vous permet de vous concentrer totalement sur votre travail actuel et vos projets futurs…
De plus personne, de votre entourage professionnel n’est au courant de votre recherche active (on ne vous voit pas déposer les cv, ni parcourir les sites d’emploi — Groupe Socialia le fait pour vous )

Enfin , l’agence assure le montage du parfait dossier professionnel de recherche d’emploi, et des dossiers de candidatures qui correspondent effectivement aux exigences et attentes de chaque recruteur.

Les meilleurs conditions de travail :
L’agence sélectionne parmi les recruteurs, ceux les mieux adaptés à votre cas particulier en matière de profil de carrières et comme en matière de conditions de travail.

La veille concurrentielle et la connaissance des recruteurs:
Les recruteurs sont en concurrence sur des postes alléchants pour des types de profils bien précis.
L’Agence est informée régulièrement de l’évolution des offres et connait parfaitement les secteurs d’activités de préférence de telle ou telle autre entreprise citoyenne offreuse d’emplois.

La rapidité
En contact direct avec les pôles recrutement des entreprises, elles transmettent directement votre CV et LM, et votre profil professionnel aux analystes spécialisés et aux décideurs RH de l’entreprise, entraînant ainsi un gain de temps significatif.

La neutralité
c’est son métier de négocier avec les recruteurs et d’obtenir les meilleurs conditions de recrutement pour les chercheurs d’emploi, en tant que Chasseurs de Têtes. Les agences d’aides et accompagnement jouent ainsi le rôle de « tampon » : dès lors votre relation à vous avec les recruteurs n’est pas ternie par toutes ces négociations.

Comment se contractualise la mission d’accompagnement de la recherche d’emploi qui est confiée aux agences ?
Elles signent un contrat d’accompagnement de la recherche d’emploi avec les chercheurs d’emplois intéressés par leurs services dans lequel il est précisé la mission technique, les livrables et les engagements en termes de conseil, appuis, mises a niveau, master class, postulation, et obtention de succès de votre recherche d’emploi, avec suivi post obtention de l’emploi.

Combien coûtent leur intervention de courtier ?

Les agences travaillent sur résultats : c’est la preuve de leur confiance dans la valeur ajoutée apportée à leurs clients. Ainsi, exception faites des frais d »Inscription des Dossiers (Abonnement annuel à notre accompagnement (obligatoire), le chercheur d’emploi n’engage pas de frais.
Par contre, une commission de succès à taux modique et forfaitaire du salaire sur l’emploi obtenu est fixée de façon contractuelle. En complément, certains dossiers peuvent justifier des frais d’optimisation et d’autres frais techniques à négocier au cas par cas.

 

EN QUOI L’AGENCE D’ACCOMPAGNEMENT DE LA RECHERCHE D’EMPLOI EST-ELLE PLUS EFFICACE ?

Ces agences sont des organismes professionnels établis et reconnus, qui sont amenés à être en relations fréquentes avec les recruteurs et plus particulièrement avec leurs organes de décisions en matière de Ressources Humaines.

En leurs qualités parallèles de chasseurs de tête, les recommandations de profils de ces agences sont traitées de façon prioritaires par la très grande majorité des recruteurs sérieux dans notre contexte, et dans bien des cas, elles sont régulièrement sollicités pour proposer des profils de leurs basse de données avant que le public ne soit informé sur le besoin des entreprises.

Il est bon de savoir, que 100% des recruteurs sérieux sont plus enclins à considérer un dossier de vente de compétences présenté par ces agences qui calibrent les profils , plutôt que lorsque votre simple CV est présenté par vous le chercheur d’emploi à travers une boite lettre ou une candidature spontanée.

 

Article Inspiré en partie d’un article de Sara McCord, journaliste spécialiste carrière, Morgan Philips

 

Besoin d’aide pour votre Recherche d’Emploi, contactez le Service Relation Client de Groupe Socialia envoyant votre CV actualisé à hunters@groupesocialia.net ou en contactant sur Whatsapp (+237 656 13 85 56), Clara NKONDA, de Groupe Socialia.