Outplacement au Cameroun et en Afrique Centrale : un booster de carrière ! @GroupeSocialia #aiderecherchedemploi
Professionnels, managers, responsable RH… vous vous posez des questions sur l’outplacement ?
Groupe Socialia vous livrent en détail tous les principes et avantages de cette prestation d’accompagnement de retour à l’emploi, et/ou d’obtention d’un nouvel emploi
Outplacement : définition
Plus qu’un outil d’accompagnement à la recherche d’emploi, l’outplacement est un véritable booster de carrière. Lors d’un départ, à l’amiable ou contraint (licenciement par faute), ou volonté de mobilité professionnelle, le salarié peut bénéficier d’une prestation d’outplacement.
L’outplacement est un accompagnement global et individualisé qui ne se limite pas à une simple évaluation de profil ou à un banal bilan de carrière. Il comprend aussi bien des techniques de recherche d’emploi que l’appui au développement d’un réseau, du coaching en développement de carrière et des conseils d’experts.
L’objectif est clair : quel que soit son poste initial, le candidat doit être armé pour se repositionner favorablement et durablement sur le marché du travail.
Financée par le chercheur d’emploi ou cofinancée par l’entreprise qui souhaite se séparer de lui, la mission d’outplacement se prolonge jusqu’à ce que le candidat ait idéalement décroché un nouveau poste ou alors ait créé son entreprise (un aspect qui fait peur aux salariés camerounais).
Comment se déroule une prestation d’outplacement ?
Si la durée d’une prestation d’outplacement dépend du contrat établi avec le chercheur d’emploi ou avec l’entreprise qui souhaite une séparation, elle s’étend généralement de 03 à 12 mois.
La prestation d’outplacement se déroule en général en 4 étapes :
Étape 1 : Evaluation des Compétences et du savoir faire réel du Candidat, et réflexion sur son projet personnel
Au cours de tests ecrits , et également de plusieurs entretiens individuels, le consultant en outplacement cherche à comprendre quelles sont les aspirations profondes du candidat. Grâce à des outils –comme des questionnaires de personnalité- le consultant va l’aider à définir ses objectifs et à travailler sur son identité professionnelle (valeurs, intérêts, motivations, compétences clés).
Étape 2 : la construction du projet
Une fois l’employabilité du candidat évaluée, son projet professionnel est clarifié. Sa faisabilité est évaluée : le candidat a-t-il les compétences suffisantes pour se repositionner rapidement selon ses objectifs ? Un projet de formation est-il nécessaire ? Le consultant joue alors un rôle clé pour l’aider à casser ses croyances limitantes et à développer son réseau.
Étape 3 : la phase d’action
Le candidat entre dans une phase d’actions suivie de séances de débriefing. Identification des cibles, rédaction d’une offre de service (Optimisation de son CV et de sa LM), présence sur les réseaux sociaux, travail de réseautage… en collaboration étroite avec le consultant en outplacement, le candidat va bâtir intelligemment son argumentaire et réaliser des actions pertinentes. De plus, le cabinet va engager un dépôt systématique des candidatures du Talent, suivant une veille rigoureuse, sur tous postes à pourvoir correspondant à son profil (Spécificité d’Afrique en raison du déficit logistique et d’outils technologiques pour les postulations par les chercheurs d’emplois eux memes) , et en cas de rétention du Candidat et pour chaque entretien d’embauche, une préparation est effectuée par le consultant et un expert du domaine.
Étape 4 : les séances de coaching
Le consultant peut mettre en place des séances de coaching spécifiques : techniques métiers, entretien d’embauche, contrat de travail, etc.
Outplacement : qui peut en bénéficier ?
L’outplacement est une prestation à négocier dans le cadre d’un départ volontaire ou contraint, mais plus pour tout candidat à la mobilité professionnelle.
Lors d’un plan de licenciement économique ou si vous souhaitez tout simplement opérer un changement de carrière, vous pouvez tout à fait en faire la demande à votre employeur, ou vous rapprocher vous même à vos frais d’un Cabinet de OutPlacement et vous y inscrire.
À l’heure où de nombreux secteurs professionnels vivent de profondes mutations, l’outplacement se révèle très utile pour rebondir durablement.
Contrairement à certaines idées reçues, l’outplacement n’est pas réservé qu’aux cadres.
3 questions à Gilbert Rostand MEDOU, consultant/coach outplacement chez GROUPE SOCIALIA, expert en accompagnement depuis près 10 ans.
– Comment définiriez-vous votre métier de consultant en outplacement ?
Je vois mon métier comme celui d’un infirmier accoucheur. Une éthique forte que nous mettons au service du salarié. Notre mission est de l’aider à être vraiment soi.
– Quelles sont les qualités d’un bon consultant en outplacement ?
L’engagement et le doigté! Un bon consultant se donnera toujours des objectifs de résultats. Il est doté d’une grande capacité d’écoute, mais est aussi capable de poser un cadre compréhensible pour le chercheur d’emploi. Il doit être exigeant envers lui-même, mais aussi envers les personnes accompagnées.
– La prestation en outplacement aboutit-elle toujours à un nouveau CDI dans un poste similaire ?
Non pas forcément. Cela peut aussi aboutir à une reconversion ou à une création d’entreprise. Cela peut également permettre au Candidat de s’en sortir lui même sur des opportunités négociées en marge du Cabinet, grâce à la préparation de fond offerte. Mais dans tous les cas, cela demande un engagement total du Chercheur d’Emploi et du Cabinet. La recherche d’un nouvel emploi est une course de fond. Le marché de l’emploi étant de plus en plus complexe, il faut faire preuve d’endurance !
Cabinet d’outplacement : comment choisir le bon ?
Au-delà du prix et de la localisation, il est conseillé de choisir un cabinet avec des références affichées et, si cela est possible, de recueillir le témoignage d’anciens candidats.
Un bon cabinet ne vous promettra pas un succès immédiat. Cependant, il est possible de s’assurer que ses consultants en outplacement sont suffisamment impliqués et expérimentés pour vous amener vers la réalisation de vos objectifs.
Témoignage de SON NWAHA
– Comment avez-vous découvert l’outplacement ?
Dans le cadre de la négociation d’un processus de rupture conventionnelle, la RH du groupe pour lequel je travaillais, m’a proposé un nouveau type d’accompagnement personnalisé afin d’optimiser mes recherches.
J’avais lu des articles au sujet de cadres ayant suivi un outplacement et leurs avis étaient plutôt favorables. J’ai donc accepté considérant cette proposition comme un véritable plus et une opportunité de faire un bilan sur ma carrière professionnelle et la suite que je voulais lui donner. Bien que quelques proches m’aient plutôt indiquer que de la part d’une entreprise camerounaise ce serait au mieux une perte de temps, au pire une arnaque a la sauce locale.
– Quels étaient vos craintes et a priori sur cette prestation ?
Je n’avais pas de crainte à priori, mais lorsque j’ai choisi cette option, en janvier 2018, j’ai du effectuer le voyage de Yaoundé pour Douala pour rencontrer les consultants du Cabinet en Personne, arrivé tard, j’ai passé la nuit chez un ami, qui lui m’a fortement recommandé de ne pas y aller, car pour lui ce type de prestations ne pouvaient pas être sérieuse. Je suis allée, car déjà sur le site de GROUPE SOCIALIA, www.groupesocialia.net, tout était clair au sujet de la prestation dont j’allais bénéficier. Je savais également que j’aurais la possibilité de changer de coach s’il n’y avait pas d’entente ou d’échanges directs.
– Quel est votre bilan après expérience ?
Cette période m’a permis tout d’abord de structurer mon début de recherche avec la création de mon CV et de mon know how Technique. L’un des Coachs de Groupe Socialia, M. DIKOUME MBONJO a été tellement attentionné sur mon profil que j’ai pu passé de Comptable moyen, à Comptable de Haut vol en quelques séances.
le Cabinet a pris en charge mes réponses aux annonces de postes ouverts et mes candidatures spontanée, aujourd’hui je travaille en expatriation pour une société multinationale italienne dans un autre pays d’Afrique, grâce à une candidature que le Cabinet à postulé pour moi. Bien sur les consultants du Cabinet m’ont préparé à l’avance pour chacun des entretiens que j’ai passé, puis j’ai eu le poste haut la main, et j’ai déja été affecté par mon entreprise dans deux pays africains différents où je le crois, je m’applique a bien faire mon travail.
J’ai maintenu un lien permanent avec mes contacts professionnels.
Dans le cadre des ateliers au sein du cabinet, j’ai rencontré des personnes qui vivaient la même chose que moi. On pouvait parler des difficultés et de nos angoisses dans le cadre de la recherche d’emploi. Serai-je à la hauteur ?
Et surtout, j’ai gardé la confiance et je ne me suis pas du tout dévalorisée. D’un caractère plutôt timide, j’ai su appréhender tout entretien en toute confiance.
– Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui s’apprêtent à suivre une prestation d’outplacement ?
De prendre cette possibilité comme une vraie opportunité au cours de sa carrière. Il faut en profiter pour faire un bilan et se poser des questions :
Qu’est-ce que j’ai fait et réalisé jusqu’à présent ? Suis-je fière de mes années au sein de l’entreprise ?
Ai-je apporté un plus à l’entreprise ?
La relation avec un coach est une vraie relation de réflexion et de développement de soi. Personne ne triche.
On ne se sent pas observé, ni jugé, ce qui est relativement rare dans la vie que ce soit au niveau professionnel comme personnel.
Des emplois à votre convenance avec GROUPE SOCIALIA SARL
envoyez nous votre CV à hunters@groupesocialia.net
P.S: Contenu Essentiel inspiré du Site de Morgan Philips, référence mondiale en matière de OUTPLACEMENT